H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Un jeune homme de 28 ans s’est immolé par le feu devant l’annexe administrative de Sidi Bennour. Une semaine plus tard il succombe à ses blessures. L’affaire provoque une forte indignation et les protestations gagnent la rue.

    Yassine Kh. s’est vu confisqué sa charrette et sa marchandise le 28 juillet dernier.  Il se rend par la suite à l’annexe administrative de Sidi Bennour pour tenter de récupérer sa marchandise. Sur place, devant le commandant et les membres des Forces Auxiliaires, il essuie un refus aurait été giflé par une policière, relate Lakome.

    Désabusé, Yassine s’asperge d’un liquide inflammable et allume le feu, devant plusieurs témoins. Il est conduit dans un premier temps à l’hôpital Mohammed V d’El Jadida, avant d’être transféré à l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca. Une semaine plus tard, ce samedi 7 août, le décès de Yassine, présentant des brûlures graves au troisième degré, est prononcé.

    L’affaire secoue la ville de Sidi Bennour, à quelques 70 km d’El Jadida. Une dizaine de personnes ont manifesté dans la ville, scandant «nous sommes tous Yassine» ou encore «Non à la Hogra», rapporte la même source.

    La mort de Yassine a même pris une dimension politique, avec notamment la sortie médiatique de la jeunesse du mouvement islamiste d’Al Adl Wal Ihsane qui accuse directement le caïd de la région.

    «Le 28 juillet, le caïd a tenté d’interpeller le défunt et l’a violenté dans la voiture de service avec ses collaborateurs (…) Tout cela a mis le jeune dans une situation psychologique difficile, qui s’est terminée par l’utilisation d’une matière inflammable pour menacer les autorités et récupérer sa charrette. L’entêtement du caïd a été une cause directe de la perte de l’un des jeunes de la région», écrit la jeunesse du mouvement cité par Yabiladi.

     

    Share.

    Comments are closed.