Comment Shadia a miraculeusement échappé au putsch de Skhirat

Dans une interview accordée au magazine Al Michaâl, l’ancien colonel Ahmed Marzouki, qui a été témoin du coup d’État avorté de Skhirat contre le roi Hassan II, livre des anecdotes sur la tentative de putsch. L’une d’elles est que la grande actrice et chanteuse égyptienne Shadia, décédée hier, était présente lors de l’attaque et a été sauvée à la dernière minute d’une mort certaine.

Interviewé par le magazine Al michaâl, l’auteur de Tazmamart cellule 10, Ahmed Marzouki, raconte comment la grande actrice et chanteuse égyptienne Shadia décédée il y a un jour et qui faisait partie des invités de marque du roi Hassan II qui fêtait alors son anniversaire, a échappé à une mort certaine lors du putsch de Skhirat en l’an 1971. « L’ambassadeur de l’Égypte au Maroc; Fahmi AbdelMajid; protestait contre la maltraitance de certains soldats. A ses côtés il y avait Shadia et un grand acteur égyptien. Ce dernier a alors tenté de calmer les soldats en leur précisant qu’ils étaient Arabes et musulmans comme eux pour essayer de calmer le jeu », raconte Ahmed Marzouki.

Et de poursuivre:  » Le soldat a alors répondu qu’il n’avait jamais entendu parler de l’Égypte. La plupart des soldats de l’école Ahermoumou n’ont d’ailleurs jamais regardé de télévision ou de matchs de football. L’acteur ne perd tout de même pas espoir, et dit à un deuxième soldat que c’était le pays qui a battu le Maroc  3-0 en phases finales des Jeux Olympiques. Ce dernier confirme ses propos, et leur offre de l’eau et un endroit où s’abriter ».

Et c’est ainsi que l’actrice Shadia et ses compagnons ont été sauvés d’une mort certaine grâce à un « match de football ».