Settat: un chauffeur de bus jugé pour outrage au drapeau national

1261
DR.

Un père de trois enfants, accusé d’outrage au drapeau national, risque jusqu’à trois ans de prison ferme.

Le procès à l’encontre d’un chauffeur de bus a débuté ce jeudi à Settat. Le père de trois enfants est accusé d’«outrage au drapeau national» et «outrage au pouvoir judiciaire» après avoir publié des vidéos sur ses réseaux sociaux, rapportent plusieurs médias.

Rachid T. a été arrêté lundi dernier alors qu’il était dans un café de la ville de Settat. Simultanément des perquisitions ont été menées par des agents de police à son domicile, confie sa femme.

Le Tribunal de première instance de Settat a finalement reporté son procès au 6 février, après une requête de la défense.

L’accusation d’«outrage au drapeau national» est passible d’une peine allant de six mois à trois ans de prison ferme et d’une amende pouvant aller jusqu’à 100.000 dirhams.