Une ONG propose de rebaptiser le site de Chamharouch aux noms des deux Scandinaves tuées

62
DR.

Mohamed Al Harouali, président du bureau régional Marrakech/Safi de l’Observatoire nationale de lutte contre la corruption et pour la protection des deniers publics, s’apprête à déposer lundi matin une demande officielle auprès du wali de la région, afin que le lieu du drame soit baptisé aux noms des deux jeunes scandinaves tuées: Louisa Vesterager Jespersen et Maren Ueland.
Contacté par H24Info, Rachid Iguerd, membre de cette ONG nationale explique que la décision émane d’un « travail collectif ». Outre les autres membres du bureau, « les citoyens, les résidents, les autorités et les associations locales ont toutes exprimé leur enthousiasme à cette idée », explique notre interlocuteur.
Lire aussi : Vidéos. Un sit-in à Imlil en mémoire de Maren et Louisa
Le site de Chamharouch, niché entre les montagnes pourrait ainsi très bientôt s’appeler « Louisa Vesterager Jespersen et Maren Ueland ». « C’est pour leur rendre hommage et honorer leurs mémoires », poursuit Rachid Iguerd, « c’est la moindre des choses que l’on puisse faire pour elles ».
« Renommer le site, c’est notre façon d’exprimer nos sentiments contre ce meurtre sauvage et de transmettre l’idée qu’il n’y a pas de place pour la haine entre nous. Si la place porte leurs noms, cela véhiculera un message fort, à savoir que nous prônons tous le droit à la vie », ajoute-t-il.
Lire aussi : Touristes scandinaves tuées: retour dans le quartier déshérité d'un des meurtriers
D’autres actions sont en cours de réflexion. « On pense aussi à organiser un événement annuel ou un prix d’escalade en leurs noms », confie le membre de l’ONG, « pour le moment, les autorités locales sont trop occupées mais on a beaucoup de projets ».
Après réception de la demande de baptême du lieu, le wali la soumettra aux autorités compétentes locales à savoir le caïd et le président de la commune.