Vidéo. Une trentenaire décède de la grippe porcine à Casablanca

Après plusieurs jours d’hospitalisation à l’hôpital Cheikh Bin Zayed, une femme âgée de 34 ans est décédée de la grippe porcine ce lundi 28 janvier.

Dans une déclaration à nos confrères de Hespress, le frère de la défunte Imad.H raconte que le virus H1N1 a été diagnostiqué sur le tard, et que sa sœur « n’a pas été traitée comme il faut ». Etant enceinte lors de sa contamination, la femme qui était âgée de 34 ans, n’a pas survécu au virus. Elle est décédée quelques jours après avoir accouché. Son enfant quant à lui est aujourd’hui dans un état très grave et la famille ignore jusqu’à présent si lui aussi a été contaminé.

Lire aussi: Grippe porcine: les recommandations du ministère de la Santé

« On ignore comment elle a été contaminée. Normalement on ne meure pas de la grippe porcine, mais les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées ont un système immunitaire affaibli et la contamination peut leur être fatale », a déclaré Imad.H

 

وفاة بإنفلونزا الخنازير

أخ ضحية "إنفلونزا الخنازير": أختي ماتت نتيجة الإهمال.. وابنها مازال في حالة حرجة

Publiée par HESPRESS sur Lundi 28 janvier 2019

Imad.H explique que sa sœur a passé trois jours dans un hôpital à Fès, avant d’être transférée à l’hôpital Cheikh Khalifa Bin Zayed où elle a finalement eu le bon diagnostic. Néanmoins, la jeune femme avait besoin du médicament Tamiflu 75 mg, dont l’hôpital ne disposait pas.

 

Lire aussi: Cas de grippe porcine à Casablanca: la réaction du ministère de la Santé

 

« Ce n’est qu’hier qu’une personne travaillant peut être à la délégation de la santé l’a apporté. Alors qu’elle souffrait déjà depuis le 19 de ce mois », s’exclame son frère, ému.

Et d’ajouter « En France ma femme avait été atteinte de la grippe porcine. Elle a été diagnostiqué en trois heures et a vite été traitée… Au Maroc, ma sœur en a succombé ».