Vaccins anti-covid: le Maroc a déjà garanti les prochaines livraisons

2527
Image d'archives. DR

La campagne de vaccination nationale est à peine lancée que le Maroc sécurise déjà ses prochaines livraisons de doses de vaccins. Dans une déclaration en marge du lancement de la campagne à Rabat, le ministre de la Santé a affirmé que Sinopharm et AstraZeneca devraient livrer le royaume en février, mars et avril à des dates qui seront fixées ultérieurement par les fabricants.

« Nous avons déjà signé des contrats à ce propos, les livraisons sont donc garanties », a-t-il précisé, faisant ainsi référence à la situation internationale marquée par la concurrence entre les pays et par les retards de livraison annoncés par beaucoup de laboratoires.

Fidèle à ses premières déclarations, Khalid Aït Taleb a remis sur le tapis la question du passeport vaccinal. « Nous voulons élargir et réussir la vaccination, a ajouté le ministre, afin que tout citoyen soit titulaire d’un certificat de vaccination contre le Covid-19 et ce en conformité avec les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé. » À noter toutefois que le comité d’urgence de l’Organisation mondiale s’est dit le 15 janvier opposé « pour le moment » à l’instauration de certificats de vaccination contre le Covid-19 comme condition pour permettre l’entrée dans un pays à des voyageurs internationaux. « Il y a toujours trop d’inconnues fondamentales en termes d’efficacité des vaccins pour réduire la transmission (du virus) et les vaccins ne sont encore disponibles qu’en quantité limitée », souligne le comité dans ses recommandations, ajoutant qu’une preuve de vaccination ne doit pas exempter des autres mesures de précaution sanitaire.

Pour rappel, le Maroc a récemment reçu les premiers lots de vaccins: 500.000 doses en provenance de Sinopharm le 27 janvier et 2 millions de doses en provenance d’AstraZeneca le 22 janvier.