Vaccination des personnes âgées: Aït Taleb persiste et signe !

2553

Après la position officielle du Maroc d’administrer le vaccin d’AstraZeneca à une population âgée de 65 ans et plus malgré le refus de plusieurs pays européens de le faire, le ministère de la Santé marocain vient d’annoncer que le vaccin Sinopharm allait également être maintenu pour les personnes de 60 ans et plus.

Les données disponibles permettent de maintenir l’utilisation du vaccin Sinopharm pour la tranche d’âge de 60 ans et plus, comme préconisé dans la stratégie nationale de vaccination anti Covid -19, a ainsi affirmé lundi le ministère de la Santé.

Le vaccin anti-Covid19 développé par Sinopharm a obtenu l’autorisation d’utilisation, sans limitation d’âge à 60 ans par plusieurs pays, dont le Maroc, a précisé le département dans un communiqué relatant l’avis du Comité national scientifique ad-hoc pour l’élaboration de la stratégie vaccinale contre le Sars-Cov-2.

L’immunogénicité globale du vaccin Sinopharm lors des essais cliniques des phases I et Il, rappelle-t-il, « est excellente aussi bien pour le vaccin Sinopharm Pékin incluant des personnes de plus de 60 ans que pour le vaccin Sinopharm Wuhan, avec un taux de séroconversion entre 97% et 100% après deux injections ».

Selon le ministère, l’essai clinique phase III du vaccin Sinopharm a montré une efficacité globale de 86% et une bonne sécurité.

En outre, l’essai clinique phase III du vaccin Sinopharm Wuhan dont une partie s’est déroulée au Maroc, a inclus des personnes âgées de 60 ans et plus. « Les résultats préliminaires ont montré une bonne tolérance chez cette population », a-t-il assuré.

Les données de pharmacovigilance de la campagne de vaccination nationale, concernant les personnes âgées de 60 ans et plus, ne montrent pas une augmentation des effets indésirables par rapport au reste de la population vaccinée.

En effet à ce jour, sur 36.009 doses administrées du vaccin Sinopharm, chez cette tranche d’âge, 8 cas d’effets indésirables mineurs ont été rapportés, ce qui correspond à un taux de notification de 2,2 cas pour 10.000, poursuit le communiqué, relevant que ce taux de notification est considéré comme rare.

Au Maroc, les personnes âgées de 60 ans et plus représentent 20% de la population générale. Cette tranche d’âge enregistre 16.7 % des cas de Covid-19 confirmés et 75 % des décès dus à cette maladie. Le taux de létalité chez les 60 ans et plus est de 7.9%, soit 15,8 fois celui observé chez les moins de 60 ans.