Santé: 10 gériatres pour 124.000 personnes âgées

à 23:26

La ministre de la Solidarité, de l’Égalité, de la Famille et du Développement social a mis le point sur la gravité de la situation concernant la santé des personnes âgées au royaume. En effet, le Maroc ne compte que 10 gériatres pour 124.000 personnes âgées.

Bassima Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de l’Égalité, de la Famille et du Développement social a présenté, à Rabat le 4 octobre, une étude sur la situation des personnes âgées au Maroc. Constat: le royaume est loin de disposer des capacités humaines, tout aussi bien que matérielles pour gérer les besoins des personnes âgées.

En effet, la ministre a indiqué que le royaume compte actuellement 124.000 personnes âgées, une population destinée à atteindre 240.000 individus à l’horizon 2030, et que le Maroc ne dispose que de 10 gériatres pour traiter ce nombre de personnes.

Selon les données de cette étude, 7,3 % des personnes âgées se considèrent comme «victimes» et «discriminées» par la société.

L’objectif de cette étude est de pouvoir cerner les défis auxquels le Maroc doit faire face afin d’offrir un niveau de vie adéquat à sa population en âge avancé. Et pour cause: il est attendu que cette population atteigne 10 millions d’individus à l’horizon 2050. Le Maroc est ainsi appelé à doubler ses efforts afin de faire face aux problèmes dont souffre cette catégorie.

96,2% des personnes âgées vivent entourées de leurs familles 

L'étude relève également qu'au Maroc, les personnes âgées continuent à vivre entourées des membres de leurs familles. La quasi-totalité (96,2% au minimum) vit dans un ménage avec des membres ayant un lien d'affiliation ou de mariage. Très peu (4,2%) sont constitués d'une seule personne âgée et seule une faible proportion (moins de 3,8%) réside avec des membres n'ayant pas de tels liens. Il s'agit le plus souvent de femmes, selon la même source.

Par ailleurs, l'étude indique que de 1950 à 2010, les Marocains ont gagné près de 32 années d’espérance de vie à la naissance puisque celle-ci est passée de 42,9 ans en 1950-1955 à 77,6 en 2015