Sanctions disciplinaires prises à l’encontre d’agents d’autorité: l’Intérieur dément

Le ministère de l’Intérieur a démenti catégoriquement les informations erronées relayées de nouveau par certains sites électroniques et comptes sur les réseaux sociaux au sujet de sanctions et mesures disciplinaires prises à l’encontre de certains agents d’autorité.

Dans une mise au point parvenue lundi à la MAP, le ministère a indiqué que “certains sites électroniques et comptes sur les réseaux sociaux ont relayé de nouveau des informations erronées que le ministère de l’Intérieur avait déjà démenties. Il s’agit d’informations qui prétendent que le ministère avait pris des sanctions et mesures disciplinaires à l’encontre de certains agents d’autorités de plusieurs grades et ce, au niveau de plusieurs régions,  préfectures et provinces du Royaume”.

LIRE AUSSI: Vaste mouvement dans les rangs des agents d’autorité

“Déterminé à lutter contre ces fausses informations, le ministère de l’Intérieur nie catégoriquement ce qui a été relayé à ce propos”, a souligné le ministère, ajoutant que ce sont des informations erronées et dénuées de tout fondement qui ne servent qu’à induire en erreur.