Salé: un champion international de kick-boxing condamné dans une affaire de terrorisme

44

Un champion international de kick-boxing a été condamné à deux ans ferme pour son implication dans une affaire de terrorisme.

Selon la parution du samedi 19 janvier du quotidien Al Akhbar, la Chambre criminelle de première instance chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a prononcé, jeudi soir, des peines allant d’une année à 5 ans de prison ferme, à l’encontre de six prévenus, dont un champion international de kick-boxing, impliqués dans des affaires liées au terrorisme.

Ce champion, qui participe depuis 2016 à plusieurs compétitions nationales et régionales a été arrêté par la police judiciaire de Tanger, à la suite d’une enquête qui a révélé qu’il avait voyagé en Turquie en 2008 pour rejoindre une cellule terroriste.

Concernant le reste des prévenus, l’un d’eux a été condamné à cinq ans de prison pour apologie du terrorisme. Le mis en cause travaillait par internet pour Daech et comptait se joindre à des cellules en Syrie, mais n’a pas pu obtenir l’argent nécessaire à son déplacement. Pour les autres, deux d’entre eux ont été condamnés respectivement à trois ans de prison ferme et deux ans avec sursis. Le dernier des mis en causes qui est mineur a quant à lui été condamné à une année de prison avec sursis.