Saisie de 2.000 pétards et arrestation de 4 vendeurs de feux d’artifices à Fès

1524

Les éléments de la police de Fès ont saisi 2.000 pétards et ont procédé à l’arrestation de 4 vendeurs de feux d’artifices dans différents quartiers de la ville. La vente illégale d’artifices au sein du royaume connait une fleuraison à l’occasion de l’Achoura.

Malgré l’interdiction claire de l’importation et la vente des artifices au Maroc, ces derniers trouvent leur chemin jusqu’aux mains des enfants et adolescents. Selon Al Akhbar dans son édition du 30 septembre au 1er octobre, les artifices de types pétards ont la côte au sein de certains établissements scolaires, publics ou privés.

Une descente des éléments de la police de Fès a permis de saisir une quantité de 2.000 de feux d’artifices en tout genre, ainsi qu’à l’arrestation de 4 individus, le 25 septembre, qui les vendaient dans le marché noir. Il est à noter que tout un dispositif est déployé par la DGSN à l’occasion de l’Achoura, afin de mettre un terme à la vente de ces objets qui représentent une nuisance ainsi qu’une menace au bien-être des citoyens.