Sahara: trois membres du polisario tués après une tentative d’infiltration

Crédit: FAR-Maroc.

De nouvelles informations véhiculées par des sites séparatistes font état du décès ce lundi, d’au moins trois éléments armés du polisario à une dizaine de kilomètres des frontières maroco-mauritaniennes.

Une opération d’infiltration dans la zone de Tifariti à 130 kilomètres de Smara et à une dizaine de kilomètres des frontières maroco-mauritaniennes a coûté la vie à trois éléments armés du polisario tandis qu’un autre a été blessé.

Menée tous près du mur de sécurité érigé par l’armée marocaine, cette opération a tout de suite été stoppée par les éléments des Forces armées royales (FAR) causant la mort de trois miliciens dont le rang n’a pas été précisé.

Si la riposte marocaine est confirmée, elle sera la deuxième de son genre en moins d’un mois à faire subir au polisario des pertes humaines après l’attaque au drone ayant ciblé Dah El Bendir, un haut gradé, et engendré le décès de Najem Ould Ed’Dia, un autre haut officier ayant succombé à ses blessures.

À la veille de la tenue de la réunion du Conseil de la Sécurité consacrée à l’examen du dossier du Sahara, le mouvement séparatiste multiplie les gesticulations à l’heure où le représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a dénoncé dans une lettre adressée aux membres du Conseil, les obstructions, blocages et atermoiements de l’Algérie et du « polisario » au sujet de la nomination d’un Envoyé personnel du Secrétaire général et la reprise du processus politique onusien, battant en brèche les amalgames et la confusion que l’Algérie tente de créer à ce sujet.