Sahara: l'Algérie annonce sa participation à la réunion de Genève

1595

Deux semaines après que le Maroc et le Front Polisario ont déclaré participer à la réunion de Genève les 5 et 6 décembre prochains sur le Sahara, voilà que l’Algérie affirme elle aussi sa présence.
Sabri Boukaddoum, ambassadeur permanent de l’Algérie à l’ONU a annoncé, ce 16 octobre, lors de son intervention à la quatrième commission de l’Assemblée générale des Nations unies, que l’Algérie a répondu favorablement à l’invitation de Köhler à une table ronde à Genève, les 5 et 6 décembre sur le Sahara.
Lire aussi: Sahara. Les violations des droits de l'homme dans les camps de Tindouf dénoncées devant l’ONU
Dans une déclaration à nos confrères d’Akhbar Alyaoum, Abdelmajid Belghazal, spécialiste du dossier saharien, déclare que la question qui se pose est le statut avec lequel compte se présenter l’Algérie. « Avec quel statut l’Algérie a-t-elle accepté de se présenter à la réunion? En tant que partie du conflit ou pays voisin et observateur comme annoncé dans sa déclaration officielle? », s’est-il demandé.
Lire aussi: Omar Hilale: «La 4ème commission doit se dessaisir de la question du Sahara»
Sabri Boukaddoum avait en effet précisé que l’Algérie serait présente en tant que « pays voisin et observateur officiel du processus de paix ». Une version dont doute Abdelmajid Belghazal qui considère que le « retard de l’annonce de la participation de l’Algérie laisse planer plusieurs questions à propos du statut avec lequel le pays participera à cette réunion ».