H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Deux semaines après que le Maroc et le Front Polisario ont déclaré participer à la réunion de Genève les 5 et 6 décembre prochains sur le Sahara, voilà que l’Algérie affirme elle aussi sa présence.
    Sabri Boukaddoum, ambassadeur permanent de l’Algérie à l’ONU a annoncé, ce 16 octobre, lors de son intervention à la quatrième commission de l’Assemblée générale des Nations unies, que l’Algérie a répondu favorablement à l’invitation de Köhler à une table ronde à Genève, les 5 et 6 décembre sur le Sahara.
    Lire aussi: Sahara. Les violations des droits de l'homme dans les camps de Tindouf dénoncées devant l’ONU
    Dans une déclaration à nos confrères d’Akhbar Alyaoum, Abdelmajid Belghazal, spécialiste du dossier saharien, déclare que la question qui se pose est le statut avec lequel compte se présenter l’Algérie. « Avec quel statut l’Algérie a-t-elle accepté de se présenter à la réunion? En tant que partie du conflit ou pays voisin et observateur comme annoncé dans sa déclaration officielle? », s’est-il demandé.
    Lire aussi: Omar Hilale: «La 4ème commission doit se dessaisir de la question du Sahara»
    Sabri Boukaddoum avait en effet précisé que l’Algérie serait présente en tant que « pays voisin et observateur officiel du processus de paix ». Une version dont doute Abdelmajid Belghazal qui considère que le « retard de l’annonce de la participation de l’Algérie laisse planer plusieurs questions à propos du statut avec lequel le pays participera à cette réunion ».

    Share.

    Comments are closed.