Sahara: Guterres réclame des discussions "sans pré-conditions"

15
DR.
Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a réclamé mardi que les parties réunies mercredi à Genève pour deux jours de table ronde sur l’avenir du Sahara occidental, « s’engagent dans des discussions de bonne foi, sans pré-conditions et dans un esprit constructif ».
L’émissaire de l’ONU, Horst Köhler, réunit à Genève le Maroc, le Front Polisario, l’Algérie et la Mauritanie pour de premières rencontres multilatérales depuis la suspension des pourparlers en 2012.
Lire aussi: Sahara: voici les membres de la délégation marocaine qui se rendront à Genève
Volontairement vague, l’agenda des discussions prévoit d’aborder « la situation actuelle, l’intégration régionale et les prochaines étapes du processus politique », selon l’ONU.
L’objectif est de « rompre la glace » et de « rétablir de la confiance », notamment entre le Maroc et l’Algérie aux relations particulièrement mauvaises, précise une source onusienne sous couvert d’anonymat.