Riyad condamne les ingérences de Téhéran dans les affaires du Maroc

844

Le Conseil des ministres saoudien a réitéré la condamnation de Riyad des ingérences de l’Iran dans les affaires intérieures du Maroc.
Ces immiscions sont opérées par Téhéran, à travers ses milices du Hezbollah qui assurent des entraînements militaires aux éléments du soi-disant « Polisario », dans le but d’attenter à la sécurité et à la stabilité du Royaume du Maroc, a affirmé le Conseil des ministres saoudien.
Lire aussi : Le Maroc rompt ses relations avec l’Iran à cause du Hezbollah
Le Conseil des ministres, réuni, mardi sous la présidence du roi Salman Bin Abdelaziz, a réaffirmé le soutien de l’Arabie Saoudite et sa solidarité avec le Maroc pour faire face à tout ce qui est de nature à porter atteinte sa sécurité et sa stabilité.
Il a, en outre, appuyé la décision du Maroc de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, appelant à fédérer les efforts en vue de contrer et mettre un terme aux ingérences de Téhéran dans les affaires intérieures des pays arabes.
La semaine dernière, le Maroc a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, suite au soutien militaire de son allié (Hezbollah) aux séparatistes du « Polisario ».