Reportage vietnamien sur Rabat, « capitale ventée et paisible » du Maroc

338
La Tour Hassa, à Rabat. (c)DR

« Rabat, capitale ventée et paisible du Royaume du Maroc » est l’intitulé d’un reportage réalisé par des journalistes vietnamiens, qui vient d’être publié sur le portail électronique « Le Courrier du Vietnam ».

Illustré de photos légendées des monuments et lieux emblématiques de Rabat, ce reportage a été réalisé au terme d’un stage de formation que ces journalistes ont effectué, du 10 au 21 avril dernier au Maroc.

« Capitale administrative du Maroc, Rabat est aujourd’hui le symbole d’un Etat moderne. Des kilomètres de remparts, l’enceinte des Almohades élevée au XIIè siècle, et la muraille des Andalous datée du XVIIe, entourent une ville où se mêlent harmonieusement modernisme européen et traditions musulmanes. Symbolisé par la célèbre Tour Hassan, le patrimoine culturel compte de beaux monuments et des musées d’une grande qualité », lit-on au journal.

« Cette ville ventée a toujours vécu au rythme de grandes pulsations du Royaume et renferme dans ses remparts de nombreux monuments historiques qui témoignent de la richesse de son passé. Son charme et ses nombreux sites archéologiques séduisent ses visiteurs. Des parcs et des jardins, des avenues, des ruelles ombragées bordées de résidences cossues, et même des trams… créent aussi l’atmosphère paisible typique de Rabat », écrivent les auteurs de l’article.

« Construite au bord de l’estuaire du fleuve Bouregreg, la ville offre également des promenades agréables sur le littoral atlantique. A la différence des autres villes royales situées dans les terres, Rabat est une ville calme et aérée. Il est vrai que si Rabat demeure la capitale administrative du Maroc, elle n’en fut jamais la capitale économique, cédant en cela à sa voisine Casablanca », est-il encore écrit.

Et de conclure: « Ainsi, Rabat a pu grandir et s’épanouir dans la mesure et la sérénité. Loin des capitales dans le monde, la ville a préféré l’ordre et la propreté au lieu de la construction hâtive ».

 

Avec MAP