H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’annonce de réduction du nombre de visas français octroyés aux Marocains a suscité de nombreuses réactions sur la toile. 

    Les réseaux sociaux marocains n’ot pas hésité à réagir suite à cette décision surprenante des autorités françaises. De fait, le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal a annoncé, ce mardi matin sur Europe 1, un durcissement des conditions d’octroi de visas aux citoyens du Maroc, d’Algérie et de Tunisie. En cause : les trois pays « refusent» de délivrer les laisser-passer consulaires nécessaires au retour des immigrés refoulés de France. Une décision «drastique» et «inédite» qui a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux au Maroc.

    Pour Gabriel Attal, l’attitude des trois pays « freine l’efficacité des reconduites effectives » à la frontière une fois les obligations de quitter le territoire français délivrées, a déploré le porte-parole du gouvernement. « Il y a eu un dialogue, ensuite il y a eu des menaces. Aujourd’hui on met cette menace à exécution », a expliqué Gabriel Attal.

    Le porte-parole du gouvernement français a aussi indiqué que cette mesure avait été « décidée il y a quelques semaines » et « va être mise à exécution » pour « pousser les pays concernés à changer de politique et accepter de délivrer ces laisser-passer consulaires ».

    Le Maroc n’a, pour l’instant, pas encore réagi à cette annonce. Contactée par H24, une source auprès de l’Ambassade de France au Maroc s’est murée dans le silence. « Je vous renvoie aux déclarations de autorités marocaines », a t-elle affirmé.

    Selon Europe 1, sur 3301 Obligations de quitter le territoire français (OQTF), prononcées entre janvier et juillet 2021 à l’encontre de ressortissants marocains, seules 138 laissez-passer consulaires ont délivrés pour 80 expulsions effectives. Côté algérien, il y a eu 7.731 OQTF, 31 laissez-passer consulaires délivrés et 22 expulsions effectives pendant la même période.

    Share.

    Comments are closed.