Ramid affirme ne pas être responsable de l'arrestation des détenus du Hirak

3094

Sur sa page Facebook, le ministre des droits de l’Homme El Mostafa Ramid a déclaré « ne pas être responsable de l’arrestation des détenus du Hirak dont Zefzafi ».
Ramid réagit ainsi aux déclarations de Mohammed Ziane, membre du comité de défense des détenus du hirak, qui l’accusait d’être derrière l’arrestation des activistes du Hirak, dont Nacer Zefzafi, dans une interview accordée à France24.
Sur sa page Facebook, le ministre des droits de l’Homme explique que l’arrestation de Nacer Zefzafi et des autres Rifains détenus à la prison de Oukacha de Casablanca s’est faite après son départ du ministère de la Justice.

Dans ce post, Ramid a également précisé qu’il n’est pas du ressort du ministre de la Justice de procéder à une arrestation quelconque et que seul le parquet général en a le droit.
Pour rappel, le ministre des droits de l’Homme avait remercié sur Facebook le roi Mohammed VI d’avoir gracié un total de 188 personnes liées au mouvement de protestation du Hirak condamnés fin juin, une grâce accordée à l’occasion de la fête religieuse de l’Aïd al-Adha.