Ramadan: « Mawaid el rahmane » seront désormais contrôlés

Des responsables du ministère de l’Intérieur se chargeront du contrôle des « buffets du coeur » ou mawaid el rahmane, ces buffets de solidarités offerts aux démunis à l’heure du ftour tout au long du mois de ramadan.

Selon la parution du mardi 7 mai du quotidien Al Massae, des responsables du ministère de l’Intérieur veilleront à contrôler les « buffets du coeur » offerts au démunis tout au long du mois de ramadan. Selon le quotidien, pour organiser ces buffets il faudra désormais déposer une demande chez les autorités concernées qui veulent combattre les « ftours » organisés de façon aléatoire.

 

Lire aussi: L'ONCF lance un plan de transport spécial pour le mois de Ramadan

 

Al Massae explique que plusieurs élus profiteraient de ces ftours afin de faire de la promotion à leurs partis. Et ce de façon directe ou indirecte en collaborant avec certaines associations. Les responsables du ministère ont donc décidé de contrôler ces opérations et de veiller à ce que leurs organisateurs ne les utilisent pas pour servir des intérêts politiques.

 

Lire aussi: Vidéo. Ramadan: comment se nourrir sainement

 

Pour ce qui est des dons, les walis veilleront à ce que seules des associations ayant obtenu l’autorisation d’en distribuer pendant ramadan puissent le faire. Pour cela, le président de l’association en question devra déposer une demande auprès de la préfecture à laquelle est affilié l’association 15 jours au moins avant la date à laquelle est prévue la distribution des dons. Toute personne qui ne respectera pas ces conditions subira des sanctions selon les lois en vigueur.