Rabat: un policier arrêté pour avoir loué son uniforme à un escroc

12312
DR.

Le parquet près le tribunal de première instance de Rabat a déféré, samedi 17 octobre, un policier et son complice à la prison locale El Arjat 1 de Salé. 

Accusé d’avoir loué son uniforme à un escroc, un policier a été déféré samedi par le parquet général près le tribunal de première instance de Rabat à la prison locale El Arjat 1 de Salé. Le policier est accusé d’avoir à mainte reprises loué son uniforme à son complice, également détenu dans le même pénitencier, dans le but de commettre des actes d’escroquerie, rapporte le quotidien Assabah dans sa une du mercredi 21 octobre.

Le complice quant à lui se déplaçait, habillé de l’uniforme qu’il louait contre le versement d’une somme d’argent, régulièrement de la capitale vers Tifelt, où réside sa famille, faisant croire à ses derniers qu’il a réussi son concours d’entrée dans les forces de l’ordre. S’il continue de nier tout acte d’escroquerie, la police le soupçonne de se rendre souvent dans des boites de nuit pour commettre ses forfaitures, précisent nos confrères arabophones.

Mis en détention provisoires, les deux complices comparaitront le 26 octobre prochain lors de l’ouverture de leur procès, qui se tiendra à distance compte tenu du contexte marqué par la pandémie du coronavirus. Le policier a quant à lui été radié de la profession, son arme et son uniforme saisis.