Rabat: un officier de police soupçonné de chantage et de corruption

1331

Le service régional de la police judiciaire de Rabat a ouvert, vendredi, une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les actes criminels reprochés à un officier de police élément de la brigade anti-gangs relevant de la sûreté provinciale de Salé, soupçonné d’implication dans une affaire de corruption et de chantage.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique dans un communiqué que la brigade régionale de la police judiciaire de Rabat avait interpellé ledit fonctionnaire de police en flagrant délit de possession d’une somme d’argent reçue de la victime par voie de chantage, sous prétexte que celle-ci avait refusé d’accomplir une de ses fonctions.

L’officier de police a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer tous les actes criminels commis, et élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la DGSN.