Rabat: quatorze interpellations pour violation de l’état d’urgence sanitaire

1959

Les éléments relevant de la préfecture de police de Rabat ont interpellés, mercredi matin, quatorze individus résidant au quartier Takaddoum à Rabat, pour refus d’obtempérer et violation présumés des mesures de l’état d’urgence sanitaire.

Les mis en cause faisaient partie d’une foule qui tentaient de forcer les barrières et les points de contrôle mis en place par les autorités locales compétentes aux alentours dudit quartier et ce, dans le cadre des mesures de précaution prises pour enrayer la propagation de la Covid-19, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les motifs de ces actes criminels, ajoute la DGSN.