Meriem Bensalah serait la fille du président algérien, selon une rumeur qui affole nos voisins

18960

Quelques jours après l’intronisation du nouveau président par intérim algérien, Abdelkader Bensaleh, plusieurs pages algériennes sur Facebook ont fait un rapprochement entre leur nouveau président et l’ancienne présidente de la CGEM.

L’ancienne présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Meriem Bensaleh, serait-elle la fille du nouveau président par intérim de l’Algérie Abdelkader Bensaleh? Cette rumeur s’est en tout cas répandue rapidement sur la Toile algérienne et les commentaires fusent et chacun y va de son analyse. Si pour certains Meriem est la fille préférée du nouveau président, d’autres pensent que sa fortune provient des caisses de l’Etat algérien.

D’autres internautes, plus avertis, ont publié des photos de Meriem Bensaleh avec son véritable père Abdelkader Bensaleh Cheqroun, issu de la ville de Berkane et qui avait travaillé dans le cabinet du premier ministre du Maroc indépendant, Mbarek Bekkaï. L’homme prendra ensuite la tête de l’entreprise des eaux minérales d’Oulmés, avant que sa fille ne lui succède.

Lire aussi: Vidéo. Algérie: Bensalah promet "un scrutin présidentiel transparent et régulier"

Cette rumeur s’est donc révélée être une fakenews. En attendant, et lors de son premier discours entant que président par intérim, Abdelkader Bensalah s’est engagé à organiser le scrutin dans un délai de 90 jours, comme prévu par l’article 102 de la Constitution algérienne. Abdelkader Bensalah, auparavant président du Conseil de la Nation (chambre haute du Parlement) a été nommé président par intérim mardi par les parlementaires, une semaine après la démission d’Abdelaziz Bouteflika.