Quatre colonels de la Gendarmerie royale devant la justice pour trafic de drogues

11996
Général Mohamed Haramou. Crédit: DR.

Une vingtaine de hauts fonctionnaires de la Gendarmerie royale, dont quatre colonels, seront traduits devant la justice pour leurs liens présumés dans des affaires de corruption et de trafic de drogue.

Les dossiers de plusieurs colonels et hauts-fonctionnaires de la Gendarmerie seront présentés devant la justice, rapporte Al Massae dans son édition du mardi 2 mars 2019. D’après la même source, les accusés devront répondre des accusations portées par le parquet sur leur éventuelle implication dans des affaires de corruption et de trafic de drogues.

Selon les sources d’Al Massae, 20 personnes sont poursuivies dans le cadre de cette affaire dont quatre colonels qui officiaient en tant que chef de région à Agadir, Settat et le port de Tanger-med. Un capitaine, des directeurs régionaux et des gendarmes de différents rangs sont aussi poursuivis dans ce dossier dont le procès s’ouvre bientôt. La majeure partie des accusées servait dans le nord du royaume et coordonnaient avec un réseau mondial de trafic du cannabis.

Lire aussi: 16 gendarmes arrêtés pour leur implication dans une affaire de trafic de drogue

Rappelons que cette affaire a éclaté lors de l’opération main propres lancée par le nouveau patron de la Gendarmerie royale, le général Mohamed Haramou après l’arrestation de plusieurs gendarmes liés à des affaires de trafic de drogues et de corruption. Lors de l’enquête, le juge d’instruction a ordonné leur mise en détention à la prison locale d’El Arjat à Salé.