Quand les réseaux d’immigration clandestine proposent leurs services sur internet

70

Face aux multiples arrestations, les réseaux mafieux de l’immigration clandestine ont changé de stratégie. Ils proposent dorénavant leurs «offres» sur les réseaux sociaux.

C’est une nouvelle stratégie que viennent d’adopter les réseaux actifs dans l’immigration clandestine. Les bandes mafieuses proposent désormais leurs offres sur internet et les  réseaux sociaux, rapporte Al Massae dans son édition du jeudi 3 janvier 2019. Le but de ces pages est d’enrôler des candidats potentiels contre 120.000 dirhams, ajoute le quotidien.

À en croire Al Massae, le réseau social Facebook a mobilisé un nombre important de ses employés pour traquer les pages qui encouragent ou qui agissent en matière d’immigration clandestine. Depuis plus de deux mois, plusieurs pages Facebook proposent leurs services et conseils aux personnes désireuses de rejoindre l’Espagne, la Grande-Bretagne, ou encore la France. Ces pages proposent des itinéraires et des conseils spécifiques à chacun candidats.

Lesdites pages sur les réseaux sociaux narguent aussi les autorités assurant qu’ils n’ont jamais été inquiétés, ce qui a poussé la direction de Facebook à filtrer leurs publications et supprimer leurs pages. D’autres pages proposent des voyages et montrent les photos des embarcations de fortune qui transporte les migrants ont été fermé par Facebook