Projets d’Al Hoceima: Mohammed VI limoge 4 ministres

11138

Le roi Mohammed VI a décidé de limoger 4 ministres en activité pour leurs manquements dans l’exécution du programme Al Hoceima Manarat Al Moutawassit. Les ministres concernés sont Mohamed Hassad, Nabil Benabdellah, Houcine El Ouardi et Larbi Ben Cheikh.

Le premier des ministres démis de ses fonctions est Mohamed Hassad, qui occupait alors le poste de ministre de l’Intérieur au moment du déclenchement du Hirak.

Le deuxième est El Houssaine El Ouardi, ministre PPS de la Santé sous les gouvernements de Saâd Eddine El Othmani et d’Abdelilah Benkirane.

Le troisième ministre concerné par ce limogeage est Mohamed Nabil Benabdellah, ministre (lui aussi PPS) de l’Habitat, également sous les deux gouvernements.

Le quatrième est Larbi Benckheikh (MP), secrétaire d’Etat en charge de la formation professionnelle et qui occupait avant le poste de directeur général de l’OFPPT.

Le roi a également démis de ses fonctions Ali Fassi Fihri, directeur général de l’Office national d’eau et d’électricité (ONEE)

Outre ces limogeages à la pelle, Mohammed VI a exprimé son vif mécontentement à l’encontre d’anciens ministres, dont voici la liste:
Rachid Belmokhtar, ancien ministre de l’Education Nationale,
Lahcen Haddad, ministre du Tourisme,

Lahcen Sekkouri, ministre de le Jeunesse et des Sports,

Mohamed Amine Sbihi, ministre de la Culture,

Hakima El Haïté, secrétaire d’Etat chargé de l’Environnement.
D’anciens ministres, précise un communiqué de la MAP, qui n’occuperont dorénavant plus aucun poste de responsabilité.
Mohammed VI a enfin chargé le Chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani de proposer de nouveaux noms pour occuper les postes vacants.