Prison de Ain Sebaa1: les précisions de la DGAPR sur la qualité de l’eau et les fouilles des visiteurs

Suite aux informations publiées par certains médias et attribuées à un détenu du Hirak incarcéré à la prison d’Ain Sebaa1, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a affirmé que l’eau consommée respecte toutes les normes de qualité exigée.
Le détenu s’est présenté devant la cour où il devait être jugé en exhibant une bouteille d’eau avant de déclarer devant l’assistance que l’eau dans la prison d’Ain Sebaa1 est de mauvaise qualité.
La direction des prisons a aussitôt réagi, précisant que le détenu en question ne portait sur lui aucune bouteille d’eau ou autres affaires lors de son transfert de la prison au tribunal, et s’interroge sur l’origine de cette bouteille et les objectifs de cette action.
La DGAPR considère les allégations du détenu comme une manœuvre visant à tromper l’opinion publique, et se dit prête à ouvrir l’établissement devant les parties compétentes pour vérifier la qualité des eaux consommées.
Concernant la fouille des visiteurs, l’administration pénitentiaire a affirmé que cette opération s’applique à tous les visiteurs sans distinction, précisant que certains membres des familles des détenus impliqués dans les événements d’Al Hoceima ont été remis aux autorités en raison de la saisie de produits interdits qu’ils avaient sur eux au moment des fouilles.