Près de la moitié des doléances des MRE adressées au Médiateur ne relèvent pas de sa compétence

Illustration picture shows fans of Morocco ahead of the start of the FIFA World Cup 2018, in Moscow, Russia, Monday 11 June 2018. BELGA PHOTO DIRK WAEM

Les MRE ne savent toujours pas à quel saint se vouer. En l’absence d’interlocuteur précis concernant leurs doléances, les Marocains du monde s’adressent à l’Institution du Médiateur. Seulement voilà, près de la moitié des requêtes adressées par eux à cet organe ne relèvent pas de sa compétence.

Ainsi, sur les 482 doléances et plaintes adressées par les MRE au Médiateur en 2019, seulement 247 correspondaient à son domaine de compétence et 235 ont fait l’objet d’une orientation. C’est ce que révèle El Imahi Echchaer, cadre au Médiateur, en marge d’une journée d’information et d’échanges avec les Marocains de Côte d’Ivoire, initiée par le ministère délégué chargé des MRE, Nezha El Ouafi.

Selon Echchaer, en charge de la section des études, analyses et suivi au département foncier de l’Institution du Médiateur, ces plaintes ont été déposées par des ressortissants marocains établis en France, Belgique, Espagne, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Canada, États-Unis d’Amérique, Ile Maurice, Hongrie, Libye, Mauritanie, Égypte, Syrie, Sénégal et la Gambie.

Il s’agit de 120 doléances à caractère administratif, 76 plaintes foncières, 35 réclamations foncières tandis que les dossiers inhérents à l’exécution des jugements rendus contre l’administration ont été au nombre de 14.

Concernant les voies de recours, ces doléances ont été adressées à l’Institution du Médiateur par e-mail, via les représentations diplomatiques du Maroc, à travers les plateformes digitales de e-plainte et par voie directe.

Initiée dans le cadre d’une visite à Abidjan de Nezha El Ouafi, la rencontre d’information et d’échange visait à informer des actions accomplies et des mesures prises par 14 départements et organismes nationaux en faveur des Marocains du monde.

Pour rappel, le ministère délégué chargé des MRE a mis en place un guichet unique mobile pour les services administratifs au profit des Marocains de Côte d’Ivoire, une première en Afrique. L’Institution du Médiateur y a été représentée.