Première au Maroc: un «harceleur» interdit d’entrer en contact avec sa victime

1704
DR.

Le tribunal d’Oujda a récemment prononcé une mesure interdisant un homme «harceleur» d’entrer en contact avec sa victime. Une disposition introduite par la nouvelle loi sur les violences faites aux femmes.

 C’est une première au Maroc! Condamné pour tentative de détournement de mineur, un jeune homme de 28 ans s’est vu interdire « définitivement de contacter la victime ou de s’approcher du lieu où elle se trouve ou de communiquer avec elle », rapportent nos confrères de Médias24.

Lire la suite sur Plurielle.ma.