Le PPS réitère son soutien à Nabil Benabdellah après le limogeage royal

962
Nabil Benabdellah. Crédit DR

Le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a réaffirmé son soutien à Nabil Benabdellah, secrétaire général de la formation du livre et désormais ex-ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme suite à son limogeage par le roi Mohammed VI. 

Le Bureau politique du PPS s’est réuni ce jeudi 2 novembre pour débattre de son maintien ou non dans le gouvernement après le limogeage de quatre ministres par le roi Mohammed VI, dont deux de ses cadres: Houcine El Ouardi et le patron du parti Nabil Benabdellah. La décision ne sera néanmoins pris par le parti d’Ali Yaâti que suite à la réunion extraordinaire de son comité central le 4 novembre prochain.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le Bureau politique prévoit d’élaborer une « position homogène » concernant son avenir au sein de la coalition gouvernementale dans « un climat d’union, de solidarité et de responsabilité » et en « se rangeant derrière le secrétaire général » Nabil Benabdellah, ex-ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme depuis son limogeage par Mohammed VI suite au rapport de la Cour des comptes accusant des retards dans le programme d’Al Hoceima Manarat Al Moutawassit, lancé par le monarque en 2015.

Nabil Benabdellah avait présenté sa démission du secrétariat général du PPS, lundi dernier, lors d’une réunion du bureau politique, invoquant qu’il ne veut pas lier son parcours personnel à celui du parti et influer négativement sur le débat et les décisions qui émaneront de la session extraordinaire du comité central. La démission du patron du PPS a été finalement rejetée par les membres du bureau politique.