Pour avoir violé un homme, une femme écope de 5 ans de prison

4362
Image d'illustration: DR.

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat a jugé une femme coupable d’avoir violé et filmé un homme après l’avoir drogué.

La semaine dernière, la Cour d’appel de Rabat a condamné une femme à cinq ans de prison pour avoir violé puis filmé un homme, rapporte Assabah dans sa livraison du lundi 8 avril 2019. D’après la même source, la mise en cause avait drogué l’homme avant de le violer à l’aide d’un godemichet en plastique et de le filmer dans différentes positions sexuelles afin de pouvoir le faire chanter.

D’après la même source, la Cour a ordonné le dédommagement de la victime à hauteur de 20.000 dirhams pour préjudice moral. Le quotidien arabophone ajoute qu’une seconde victime de l’accusée a refusé de porter plainte malgré une expertise policière qui prouve les faits. La seconde victime a préféré ne pas se présenter devant la Cour de Rabat pour protéger sa famille.

Lire aussi: Marrakech: un Américain écope de 4 ans de prison pour avoir violé et filmé des mineures

Le leitmotiv de la femme violeuse est de faire chanter sa victime, qui a découvert qu’elle avait des relations avec plusieurs hommes profitant du séjour de son mari en prison de Salé, développe la même source.