Post-confinement: rendre visite à la famille, première activité envisagée par les Marocains (HCP)

1095
MAP

Près de la moitié des Marocains âgés de 15 ans et plus (45,7%) ont exprimé, à la veille de la levée du confinement, l’intention de rendre visite à leurs familles, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette proportion est plus importante parmi les femmes (57,3%) que les hommes (33,8%) et chez les ruraux (51,8%) plus que les citadins (42,5%), précise le HCP qui vient de publier le 2e panel sur l’impact du covid-19 sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages.

Ce panel fait aussi ressortir que 8,7% des Marocains projettent des activités de loisirs en plein air, 10,9% en milieu urbain et 4,8% en milieu rural. Cette intention est partagée à égalité entre hommes (8,9%) et femmes (8,6%) et tend à diminuer selon l’âge, passant de 15,2% parmi les adolescents de 15 à 17 ans à 6,1% parmi les personnes âgées.

 

Lire aussi : Evasion: 8 endroits perdus pour se déconnecter dans les environs de Casablanca

 

Pour 8% de Marocains, les sorties et rencontres avec les amis s’inscrivent comme premières activités envisagées après la levée du confinement, plus particulièrement par les jeunes de 18 à 24 ans (20,2%) et les adolescents de 15 à 17 ans (15,2%), relève la même source, ajoutant que l’exercice d’activités sportives est la première chose à faire pour 5,2% de Marocains, 19,2% parmi les enfants de 15 à 17 ans.

En outre, le HCP indique qu’aller à la mosquée pour la prière est citée par 6% de Marocains comme première activité envisagée après la levée de l’état d’urgence sanitaire, particulièrement parmi les personnes âgées (15,5%) et les hommes (10%).

En revanche, 7,7% n’ont aucune intention d’entreprendre des activités sociales après la levée du confinement, 12% parmi les 20% les plus défavorisés, 11,4% parmi les exploitants agricoles et 12,2% parmi les ouvriers non agricoles.