Pollution à Mohammedia : El Ouafi a dépêché une équipe de la police environnementale

420

Suite à la polémique suscitée par le rejet d’un liquide noir vers le littoral de Mohammedia, Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat au développement durable,  a dépêché sur les lieux une équipe de la police environnementale.

Il y a une semaine, le conseiller communal de Mohammedia Mehdi Mezouari s’était alarmé du rejet par la mer de mystérieuses particules noires sur la plage de Mohammedia. Le gouvernement a finalement décidé de réagir. Le Secrétariat d’Etat chargé au Développement durable, chapeauté par Nezha El Ouafi, a confirmé le rejet d’un « liquide noirâtre de la Centrale thermique de Mohammedia vers le littoral », via un communiqué dont H24info a obtenu copie.

Le département de Nezha El Ouafi a dépêché le 11 mai dernier une équipe de la police de l’environnement « pour s’enquérir de la situation et les investigations menées ont montré la présence des tâches noires sur une superficie de plus de 4000 m² au niveau de la partie ouest de la plage Miramar côté porte », peut-on lire sur le communiqué. Une visite à l’issue de laquelle les éléments de la police de l’environnement ont pu prélever des « échantillons de la pollution en vue de déterminer la nature et la composition de la matière noire mélangée avec le sable ».

Le Secrétariat d’Etat chargé du développement durable a par ailleurs promis qu’une « enquête et qu’un audit de la centrale thermique et ses alentours » seront lancés. Suite à la diffusion d’une vidéo montrant l’échouage d’un liquide noire sur le littoral de Mohammedia, le département de Nezha El Ouafi confirme avoir « aussitôt réagi le dimanche 14 mai par la mobilisation au lieu du site origine de la pollution, d’une équipe de la police de l’environnement et du laboratoire national de l’environnement, en vue de vérifier la véracité de ce qui a été abordé dans la vidéo, et a procédé également au prélèvement des échantillons du sable de la plage et des eaux polluées », poursuit le communiqué.

الغبار الأسود يغمر الأرض و الجو و البحر بالمحمدية… الكارثة تتضاعف أمام صمت أصحاب القرار الحقيقيين.#الغبار_الأسود

Publiée par Mehdi Mezouari sur Vendredi 12 mai 2017

Le département de Nezha El Ouafi a également indiqué qu’une commission provinciale mixte s’est déplacée le 15 mai à la centrale thermique et aux points de rejets liquides. « Ainsi, le Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable a mis en place une commission composée du Département l’Energie, du Département du Développement Durable et de l’Office National de l’Eau et de l’Electricité pour assurer le suivi de l’évolution de ce dossier et de définir les solutions adéquates et durables », promet le département.