Vidéo. Drame de Jerada: appel à la grève générale ce vendredi

1886

Des organismes politiques et syndicaux ont lancé hier soir, un appel à la grève générale pour ce vendredi 29 décembre à Jerada, suite à la mort de deux ouvriers dans l’effondrement d’une mine clandestine.

Une grève générale sera organisée vendredi 29 décembre à Jerada, ont annoncé mardi soir plusieurs organismes politiques et syndicaux. Ces derniers  réclament « une alternative économique » pour la région de Jerada et contestent « la cherté des factures de l’eau et de l’électricité », peut-on lire dans un communiqué conjoint des organismes grévistes.

 

 

Derrière l’appel à la grève générale, la Confédération démocratique du travail (CDT), l’Union marocaine du travail (UMT) la Fédération démocratique du travail (FDT), le pole syndical du mouvement d’Al Adl Wal Ihsane, la Fédération de la gauche démocratique (FGD), l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH) et la Fédération nationale de l’enseignement (FNE).

L’appel à la grève générale intervient après la mort de deux jeunes ouvriers (23 et 30 ans), vendredi dernier, dans l’effondrement d’une mine clandestine à Jerada. La ville de l’Oriental subit une crise sociale depuis 2000, année de la fermeture des mines d’exploitation du charbon exploitées dès les années 1920.

Trois jours après ce drame, la mobilisation ne faiblit pas. Hier, une manifestation monstre a rassemblé 4000 personnes selon l’AMDH, un chiffre tempéré par d’autres sources qui ont annoncé la mobilisation de 600 à 800 personnes. La mobilisation était en tout cas forte comme le montrent ces images.