Vidéo. Benkirane s’autocensure pour ne pas mettre El Othmani dans l’embarras

3101

Des militants du PJD ont été étonnés de voir le discours de Abdelilah Benkirane, prononcé il y a quatre jours à Skhirat, amputé de plusieurs parties virulentes dans une vidéo publiée hier, et dans lesquelles il s’en prenait à Akhannouch.

Selon des sources concordantes, les parties censurées par Benkirane lui-même contenaient des critiques virulentes à l’encontre d’Aziz Akhannouch, président du RNI.

«Benkirane a enlevé ces attaques pour ne pas embarrasser, Saad Eddine El Othmani, chef du gouvernement», a indiqué le site Al Yaoum24, citant des sources internes du PJD.

Par contre, Benkirane qui contrôle scrupuleusement toutes ses sorties médiatiques a conservé des séquences dans lesquelles il prend pour cible Nizar Baraka, candidat au secrétariat général de l’Istiqlal.

«Tout le monde sait pourquoi on a probablement dicté à Baraka de m’attaquer. Il s’est dit qu’en me sacrifiant, il pourrait ainsi avoir des soutiens pour être élu au secrétariat général de l’Istiqlal…», a déclaré Benkirane.

Cette vidéo a été publiée le 21 septembre 2017, soit quatre jours après son enregistrement lors d’une rencontre du parti à Skhirat organisée dans le cadre des préparatifs du 8e congrès, prévu les 9 et 10 décembre 2017.