Vidéo. Troubles à Al Hoceima: les partis de la majorité nuancent leur propos

106

Après avoir dans un premier temps pointé du doigt les manifestations d’Al-Hoceima à l’issue d’une réunion tenue dimanche soir avec le ministre de l’Intérieur, les partis de la majorité nuancent leurs propos ce lundi.

Malaise chez les partis de la majorité gouvernementale à l’issue d’une réunion tenue dimanche soir, avec le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, autour du développement de la situation à Al-Hoceima.

Après avoir d’abord pointé du doigt, dimanche 14 mai, les manifestations d’Al-Hoceima, les partis de la majorité nuancent leurs propos dans un communiqué publié lundi 15 mai.

En effet, dans un premier temps, les déclarations des partis de la majorité, relayées par la MAP après une réunion avec le ministre de l’intérieur, critiquaient l’instrumentalisation des revendications des habitants de la province d’Al Hoceima et mettaient en garde contre tout lien ou soutien de parties extérieures. Lesdits partis avaient relevé que le Maroc ne peut tolérer l’atteinte à ses constantes nationales et à ses valeurs sacrées. Autant d’accusations qui ont jeté de l’huile au feu et suscité une vague d’indignation chez nombre de militants d’Al-Hoceima ainsi que chez des observateurs de la scène politique.

Pour se rattraper, un second communiqué a été publié et massivement diffusé, cette fois-ci « après une nouvelle réunion de concertation tenue lundi entre les partis de la majorité sans le ministre », a expliqué Slimane El Omrani, vice-secrétaire général du parti de la justice et du développement. Dans ce communiqué signé par les directions des six composantes de la majorité gouvernementale, aucune mention n’a été faite aux sujets qui fâchent : ni soutien de parties extérieures, ni instrumentalisation des revendications, ni atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume, ni promotion  des idées destructives qui sèment la zizanie dans la région…

Le nouveau communiqué met surtout en avant la nécessité de traiter les revendications sociales des habitants d’Al-Hoceima de manière à répondre à leurs besoins et leur droit au développement à une vie décente.

أحداث الحسيمة: المغرب لايمكنه أن يتسامح مع المس بالتوابث والمقدسات الوطنية #ahdath_info

Publiée par ‎الأحداث المغربية‎ sur Lundi 15 mai 2017