Mohammed VI: « L’Afrique apportera une plus-value à l’économie nationale »

La politique africaine du Maroc a été au centre du discours du roi Mohammed VI prononcé ce dimanche soir 20 août 2017, à l’occasion du 64e anniversaire de la révolution du roi et du peuple.

«L’orientation du Maroc vers l’Afrique (…) ne se fera pas au détriment des priorités nationales. A l’inverse, elle apportera une plus-value à l’économie nationale et contribuera à renforcer les relations de notre pays avec sa profondeur africaine».

C’est en ces termes que le roi Mohammed VI a répondu lors de son discours, ce dimanche 20 août 2017, à ceux qui colportent «que le Maroc débourserait des sommes considérables en Afrique, au lieu de les allouer aux Marocains».

Le roi a ainsi réitéré que le choix africain est judicieux et il «s’est répercuté directement et de façon positive sur la question de notre intégrité territoriale».

Il a, dans ce sens, relevé que la proposition marocaine d’autonomie bénéficie d’un appui international soutenu, illustré par le nombre croissant de pays ayant retiré leur reconnaissance à cette entité fantomatique, ainsi que par la régularisation du cadre juridique régissant le partenariat économique entre le Maroc et bon nombre de grandes puissances.

C’est ainsi un discours résolument «africaniste» que le souverain a tenu ce soir à l’occasion du 64e anniversaire de la révolution du roi et du peuple.

Ce discours représente un véritable bilan d’étape après le chemin parcouru par le Maroc pour retrouver sa place naturelle au sein de sa famille africaine, avec notamment son retour au sein de l’Union Africaine et l’Accord de principe pour son adhésion à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.  

A cet effet, le roi a rappelé les efforts déployés par le Maroc pour développer sa politique continentale et une coopération africaine gagnant-gagnant marquée par «plus de cinquante déplacements effectués au cours de Notre règne dans plus de vingt-neuf pays, dont quatorze ont été visités depuis octobre dernier».

Par ailleurs, après avoir rappelé la dynamique de développement enclenchée en Afrique et couronnée par le lancement de plusieurs mégaprojets, comme le gazoduc atlantique Nigéria-Maroc, la construction de complexes de production d’engrais en Ethiopie et au Nigéria, entre autres, le roi Mohammed VI a fixé le cap à suivre: «L’Afrique représente l’avenir qui commence aujourd’hui», a relevé le roi.


Et d’ajouter: «L’heure est à l’action. Et le Maroc est soucieux de poursuivre les efforts qu’il mène à l’intérieur de son continent, depuis plus de quinze ans».