Le ministère de l’Intérieur veut recouvrer 16 milliards de dirhams d’impôts impayés

192
(c)DR

Les conseils communaux sont appelés à recouvrer les impôts non payés et qui ont atteint un total de plus de 16 milliards de dirhams, selon une circulaire du ministère de l’intérieur.

La Direction générale des collectivités locales a diffusé une circulaire appelant les conseils communaux à fournir plus d’efforts pour recouvrer les impôts non payés. Ces derniers ont atteint des montants faramineux estimés à un total de plus de 16 milliards de dirhams, rapporte le journal Al Massae du jeudi 8 juin.

Selon la même source, cette circulaire signée par le directeur du service financier de la Direction intervient dans un contexte marqué par une crise budgétaire qui frappe de plein fouet le conseil de Rabat. Cette ville doit à elle seule recouvrer 47 millions de dirhams de taxes communales impayés.

Selon le journal, ce rappel à l’ordre du ministère de l’Intérieur «remet au-devant de la scène les scandales d’évasions fiscales impliquant de grandes entreprises qui apportent leur soutien à des festivals et évènements artistiques mais refusent de verser les impôts dus à la trésorerie communale. Ceci, en complicité avec certains fonctionnaires et un laxisme évident des services de la perception des impôts».

La même source souligne que la perception des impôts détient d’ailleurs des listes exhaustives des noms et sociétés qui ont  cumulé des fortunes par le biais des évasions fiscales.