Le Roi refuse la démission de Mustapha Ramid

5677

La démission de Mustapha Ramid n’a pas été acceptée par le Roi. Dans un post publié sur les réseaux sociaux, le ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, explique renoncer à sa décision et continuer d’assumer les responsabilités de son poste.

Après avoir exprimé sa volonté de quitter le gouvernement pour des raisons de santé et avoir déposé officiellement sa démission le 26 février dernier, Mustapha Ramid vient de renoncer à sa décision suite au refus du roi Mohammed VI de l’accepter.

Le ministre explique dans un post publié sur les réseaux sociaux que c’est un appel du Souverain, s’enquérant de son état après une opération chirurgicale, qui lui a redonné la force. « Sa Majesté a exprimé qu’il tenait à son ministre d’État et que ce dernier devait continuer à assumer ses responsabilités », relate notamment Ramid dans sa publication.