La session extraordinaire des deux Chambres adoptée en Conseil du gouvernement

1400

Le Conseil de gouvernement a tenu vendredi, sous la présidence du Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani, une réunion en visioconférence, consacrée essentiellement à l’examen et l’approbation d’un projet de décret appelant la Chambre des Représentants et la Chambre des Conseillers à tenir une session extraordinaire.

Ce texte n° 2.21.124 appelle les deux chambres du parlement à tenir une session extraordinaire à partir du mardi 2 mars 2021, et ce conformément aux dispositions de l’article 66 de la Constitution.

Un communiqué du Porte-parole du gouvernement indique dans ce sens que cet appel vise à examiner des projets à caractère urgent dont :

– Le projet de loi organique n° 04.21 modifiant et complétant la loi organique n° 27.11 relative à la Chambre des représentants;

– Le projet de loi organique n° 05.21 modifiant et complétant la loi organique n° 28.11 relative à la Chambre des conseillers;

– Le projet de loi organique n° 06.21 modifiant et complétant la loi organique n° 59.11 relative à l’élection des membres des conseils des collectivités territoriales;

– Le projet de loi organique n° 07.21 modifiant et complétant la loi organique n° 29.11 relative aux partis politiques;

– Le projet de loi organique n° 08.21 modifiant et complétant la loi organique n° 02.12 relative à la nomination aux postes supérieurs, conformément aux dispositions des articles 49 et 92,

– Le projet de loi-cadre n° 09.21 relative à la protection sociale;

– Le projet de loi n° 10.21 modifiant et complétant la loi 57.11 relative aux listes électorales générales, aux opérations de référendums et à l’utilisation des moyens audiovisuels publics lors des campagnes électorales et référendaires;

– Le projet de loi n° 11.21 modifiant et complétant la loi 9.97 relative au code électoral et à l’organisation de la révision exceptionnelle des listes électorales des chambres professionnelles;

– Le projet de loi n° 46.19 relatif à l’Instance Nationale de la Probité, de la prévention et de la Lutte contre la corruption.