Un indépendantiste andalou rêve d'un Etat incluant... le Rif marocain

Pedro Ignacio Altamirano . (c)DR

La création d’une république andalouse indépendante qui inclurait… le Rif marocain, tel est l’objectif de la nouvelle Assemblée nationale andalouse (ANA).

«Nul ne devrait douter que si la Catalogne obtient son indépendance le 1er octobre, l’Andalousie (sud de l’Espagne) sera la prochaine», a déclaré au média espagnol Diariocritico Pedro Ignacio Altamirano, président de l’ANA. La nouvelle entité s'inspire de l’Assemblée nationale catalane (ANC), qui tiendra le 1er octobre prochain un référendum pour l’indépendance de la Catalogne.

Altamirano et ses collaborateurs rêvent de créer une république fédérale appelée les «Pays Andalous», qui inclura également la Murcie et des territoires situés hors des frontières espagnoles, notamment l’Algarve portugais et le Rif marocain. «Avec tout ce qui se passe dans le Rif, où nous avons une délégation, les gens cherchent à obtenir leur indépendance du Maroc afin de se fédérer à l’Andalousie. (… ) C’est une réalité», a insisté le président de l’ANA.

Mais, «par soucis de démocratie», Altamirano et son équipe restent conscients que le choix d’intégrer une république fédérale revient aux territoires susmentionnés. «Nous n’allons pas envahir le Maroc ni le Portugal, nous lançons juste un appel au cas où nous obtiendrions l’indépendance de l’Andalousie», a-t-il fini par nuancer.