Les Etats-Unis accordent un million de dollars aux séquestrés de Tindouf

Les Etats-Unis viennent d’accorder des aides financières d’un million de dollars au Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) au profit des séquestrés dans les camps de Tindouf dans le sud de l’Algérie.

Le Programme alimentaire mondial de l’ONU qui soutient les Sahraouis des camps de Tindouf depuis 1986 a annoncé mercredi une  contribution des Etats-Unis d’un million de dollars au profit des séquestrés dans les camps de Tindouf dans le sud de l’Algérie.

Objectif: «fournir aux réfugiés un panier de nourriture mensuel diversifié comprenant du riz, de l’orge et de la farine de blé, des légumineuses, de l’huile végétale enrichie, du sucre et un mélange de soya de maïs», lit-on dans un communiqué publié sur le site du PAM.

Le communiqué cite également Romain Sirois, représentant du PAM en Algérie, selon lequel «l’aide du PAM aux réfugiés sahraouis est indispensable, car ils dépendent presque entièrement de nos rations mensuelles pour garantir les besoins alimentaires de leurs familles».

D’après la même source, les États-Unis sont l’un des principaux donateurs de son bureau algérien. Depuis 2013, le pays aurait fourni, dans ce sens, plus de 19 millions de dollars.