H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Un total de 115 affaires de détournement de fonds publics épinglées par la Cour des comptes ont été soumises à la justice, a indiqué Mohamed Aujjar, ministre de la Justice, mercredi 2 août 2017 au Parlement, lors d’un débat sur le rapport 2015 de la Cour des comptes.

    Le gouvernement ne reste pas les bras croisés face aux affaires de corruption et de détournement des fonds publics. C’est en substance ce qu’a assuré Mohamed Aujjar, ministre de la Justice, mercredi 2 août 2017, à la Chambre des conseillers lors du débat sur le rapport 2015 de la Cour des comptes.

    Critiquant les accusations «populistes» selon lesquelles son département serait indulgent envers des responsables corrompus, Aujjar a souligné que le gouvernement prône, au contraire, la fermeté.

    A cet effet, il a précisé à titre d’exemple qu’un total de 115 affaires de détournement de fonds publics épinglées par la Cour des comptes ont été déférées à la justice, sans parler des arrestations de responsables pris en flagrant délit de corruption.

    Selon lui, sur ces affaires douteuses pointées par la Cour des comptes, 21 dossiers ont été jugés, 19 sont en cours de jugement, 21 font l’objet d’enquêtes, alors que 43 affaires sont en pleine procédure d’instruction et 11 affaires sont examinées.

    «Nous appliquons strictement la loi et menons une politique de moralisation pour défendre les droits des citoyens, améliorer l’efficacité de la Justice, et protéger les deniers publics», a-t-il martelé.

    Et de conclure que le rapport 2015 de la Cour des comptes, présenté le 4 juillet dernier devant les deux chambres du Parlement, a permis d’identifier les carences que connaissent les différents départements gouvernementaux, avec pour objectif de les corriger.

    Share.

    Comments are closed.