Congrès du RNI: «Agharass Agharass, Akhanouch ould ennas»

214

 

C’est sous ces slogans que le président du Rassemblement national des indépendants est entré en scène samedi lors du 6e congrès du parti tenu au Parc d’Exposition Mohammed VI d’El Jadida. Reportage.

«Les gens veulent du travail, du sérieux et agharass argharrass. Cela n’est pas qu’un simple slogan, mais c’est une nouvelle méthodologie. Agharass veut dire fournir le maximum d’effort et être sincère avec le citoyen…», a déclaré Aziz Akhannouch en introduction de ce rendez-vous orchestré au millimètre prés.

De l’avis d’un des 3.000 congressistes prenant part à cette rencontre qui se poursuit jusqu’à dimanche 21 mai, jamais congrès du RNI n’a été organisé de manière aussi professionnelle.

En effet, la salle abritant les travaux du congrès est équipée de six écrans géants qui mettent en scène l’arrivée des participants et des invités, façon stars. Inscrit sous le signe de «C’est ici que tout commence», ce congrès a été marqué, à l’instar des rendez-vous politiques du genre, par la présence des cadres et ministres du parti, ainsi que des représentants d’autres formations de la scène politique nationale et internationale. On cite notamment la présence à peine remarquée de Saadeddine El Othmani, chef du gouvernement.

Un important dispositif sécuritaire a été déployé et les participants étaient équipés de cartes magnétiques pour un meilleur filtrage. Côté ambiance: petits drapeaux avec le logo du RNI, musique et jingle du parti, centre de presse équipé… Une mise en scène très calculée.

Tout y était pour faire de ce rendez-vous une réussite. Ceci sans parler de l’effort de restructuration du parti opéré par Akhanouch depuis plus de six mois.

A noter que le nombre de congressistes a été réduit de quelque 5000 à 3000, les membres du Conseil qui seront élus à l’issue de ce congrès sont passés de 800 à 200. On cite également une réduction des membres du bureau politique qui passeraient à 20 au lieu de 30 auparavant. Une quête d’efficacité qui illustre la nouvelle route tracée par Akhannouch.