Climat: Mezouar déçu du retrait des États-Unis de l’Accord de Paris

39

Le Président de la COP22, Salaheddine Mezouar, a réagi à la décision de retrait des États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat.

« Malgré cette décision, la dynamique de l’action climatique reste indéniable et irréversible », a déclaré, vendredi Salaheddine Mezouar, exprimant sa « profonde déception » du retrait des États Unis de cet accord historique sur le climat, fruit d’une collaboration de longue haleine entre toutes les parties prenantes.

Dans un communiqué, le président de la COP22 souligne que « les efforts collectifs de lutte contre le changement climatique ne s’arrêtent pas là, pas aujourd’hui, bien au contraire ».

« Les nations du monde, les acteurs étatiques et non étatiques, gouvernements, société civile, entreprises, ONG, villes, ou universités, sont déjà pleinement engagés dans la transition vers un futur propre et durable, riche en emplois et en opportunités économiques, tout en étant respectueux de l’environnement », a affirmé le président de la COP22.

« Nous garderons notre esprit d’ambition et de collaboration et poursuivrons nos efforts pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris, confirmé dans la Proclamation de Marrakech », a-t-il dit.