Benkirane veut une union maghrébine qui s'inspire de l'UE

à 9:45

Le Maroc veut booster les relations économiques entre les pays du Maghreb, en vue d'une "véritable" union. Lundi, lors du discours d'ouverture du 3e forum organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) à Marrakech, Abdelilah Benkirane a plaidé pour une union réelle entre les pays maghrébins.
 
Le chef du gouvernement a même lancé: "Les hommes politiques regardent mais ne voient pas". Une allusion à peine voilée à la crise politique qui perdure entre le Maroc et l'Algérie, constituant le principal frein à l'intégration maghrébine. Abdelilah Benkirane a dit vouloir s'inspirer de l'exemple des pays européens. 

Seulement 3% d'échanges globaux
Selon Benkirane, les divergences politiques ne doivent pas entraver le développement économique. Il a répété qu'une union maghrébine est plus que nécessaire afin de permettre à la région une croissance importante. A signaler que le commerce inter-maghrébin ne représente pour le Maroc que 3,2% du total des exportations et 2,6% des importations.
 
Dans son discours, le Chef du gouvernement a également déclaré qu'un travail commun et un renforcement des investissements entre les pays du Maghreb étaient "indispensables". 
Abdelilah Benkirane s'est exprimé en présence de Boualem M'rakach (président de la Confédération Algérienne du patronat (CAP), Muhamed Abousaa, représentant du Conseil du patronat libyen (CPL) et d'Ahmed Baba Azizi, président de la Confédération national du patronat mauritanien (CNPM).
 

Conclave économique à Marrakech
500 entrepreneurs maghrébins sont réunis en conclave à Marrakech. Objectif: étudier les moyens de renforcer l'intégration économique malgré le blocage politique de l'Union du Maghreb arabe (UMA).
"Le commerce entre les pays de l'UMA ne représente en moyenne que 3% des échanges globaux de ces pays, ce qui représente le taux d'intégration le plus faible au monde", a ainsi assené, dans une déclaration à l'AFP, Miriem Bensalah Chaqroun, la présidente de la Confédération générale des entreprises (CGEM).