Amendement du statut du PJD: Benkirane peut désormais briguer un 3e mandat à la tête du parti

2959

Réunis, ce dimanche 15 octobre, les membres de la Commission des règlements et des procédures du PJD ont tranché par rapport à l’amendement de l’article 16 du règlement interne du parti qui interdisait auparavant au secrétaire général de dépasser deux mandats.

Désormais Benkirane peut briguer 3e mandat successif à la tête du parti. Et pour cause: la majorité des membres de la Commission des règlements et des procédures du PJD ont voté, dimanche 15 octobre, pour la proposition d’un amendement de l’article 16 du règlement interne du parti qui limitait auparavant les mandats du secrétaire général.

Ils ont été 22 membres de cette commission à voter pour ladite modification du statut du parti, contre 10 qui s’y sont opposés.

A noter que deux courants au sein du parti de la lampe divergeaient quant à la question. Alors que la majorité des militants mettaient la pression pour un maintien de Benkirane dans ses fonctions à la tête du parti, le courant des ministres percevait d’un mauvais œil l’idée.

Ces derniers défendent, en effet, l’élection de Saadedinne El Othmani, chef de gouvernement, au secrétariat général estimée plus cohérente dans la mesure où Benkirane a été démis de ses fonctions en tant que chef du gouvernement.

Ainsi à grâce à cet amendement proposé ce dimanche, les chances pour Benkirane de rempiler sont assurées. Mais le dernier mot reviendra aux militants du parti qui se réuniront lors du 8e congrès du PJD prévu les 9 et 10 décembre.