Al Hoceima: Saâd Eddine El Othmani sort enfin de son silence

192

Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a souligné, jeudi, la nécessité d’interagir avec les revendications de l’ensemble des Marocains et de ceux issus d’Al-Hoceima en particulier.

M. El Othmani, qui s’exprimait lors de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, jeudi à Rabat, a relevé l’impératif de garantir la protection des biens publics et privés, de préserver l’ordre public et de renforcer la sécurité et la stabilité du pays, dont bénéficieront tous les citoyens.

Il a, dans ce sens, relevé que la question d’Al-Hoceima se situe toujours au centre des préoccupations du Conseil du gouvernement, au même titre que plusieurs autres régions du Royaume, ajoutant que le gouvernement veille au suivi de la mise en oeuvre des projets de développement lancés dans la province.

Ainsi, il a rappelé la récente visite à Al-Hoceima d’une délégation ministérielle qui a permis de s’informer de l’état d’avancement des projets programmés, dont certains sont à un stade très avancé, et de s’arrêter sur certains retards enregistrés en ce qui concerne d’autres.

M. El Othmani a assuré que le gouvernement veillera au suivi de la réalisation de ces projets stratégiques, exhortant les ministres des différents départements gouvernementaux (santé, habitat, enseignement, équipement, agriculture, pêche maritime…) à effectuer des visites de terrain pour constater de visu les projets et répondre favorablement aux revendications des citoyens de manière raisonnable, rapide et dans la mesure du possible.

Chaque opération doit se faire dans le respect des droits de l’Homme et des procédures légales, a-t-il fait savoir, saluant, dans ce sens, le travail accompli par le Conseil national des droits de l’Homme et sa Commission régionale qui était présente durant toutes les étapes et a tenu à recueillir toutes les informations disponibles sur ce dossier.

Le chef du gouvernement a tenu à assurer les citoyens que ce dossier fait l’objet d’un suivi approprié.