Al Hoceima retient son souffle : grève générale et marche « historique » prévues ce jeudi  

160

Plusieurs associations, militants des droits de l’homme et acteurs politiques ont appelé à une participation à une  marche « historique », jeudi 18 mai 2017 à Al Hoceima.

Une marche géante est prévue ce jeudi 18 mai 2017 à Al Hoceima. Plusieurs associations, militants des droits de l’homme et acteurs politiques ont appelé à une participation massive à cette manifestation.

Dans un live diffusé sur les réseaux sociaux, Nasser Zefzafi, un des principaux meneurs du mouvement de protestation dans le Rif, a appelé « étudiants, artisans, épiciers, fonctionnaires et toutes les forces vives à affluer des quatre coins du Maroc pour prendre part à cette marche historique».

L’image contient peut-être : ciel et plein air

Il a dans ce sens insisté à ce que ce mouvement de protestation se déroule de manière pacifique et civilisé. D’autant que plusieurs sources ont fait état d’un déploiement massif des forces de l’ordre estimé à plus de 10.000 éléments de sécurité pour encadrer ce mouvement prévu ce jeudi.

Critiquant les dernières réactions des partis de la majorité, Zefzafi a tenu à rejeter les accusations de séparatismes : « nos revendications sont sociales et relèvent de notre droit à une vie décente et n’ont aucune dimension séparatiste ».

Publiée par Nasser Zafzafi sur Mercredi 17 mai 2017

Par ailleurs, les sections locales d’Al Hoceima des partis de l’USFP (Union socialiste des forces populaire), du PJD (parti de la justice et du développement) et de l’Istiqlal ont exprimé dans un communiqué commun leur soutien aux manifestants.

D’autre part, le PAM a également réagit. Dans un communiqué de son secrétariat général publié mercredi, le parti du tracteur a appelé au calme. « Et ce, afin de permettre une résolution de la situation et permettre aux institutions officielles et aux élus et acteurs de la société civile de respecter leurs engagements et mettre en œuvre leur programme de développement dans la région », lit-on dans ledit communiqué.