Polémique: une activiste amazighe menace « d’égorger » les Arabes

5339

Connue pour ses sorties médiatiques subversives, l’activiste amazighe et poétesse Malika Mezzane a versé récemment dans le racisme, menaçant d’égorger les Arabes.  

Propos racistes et menaces de mort de la part de l’activiste amazigh Malika Mezzane.

Dans une vidéo publiée le 13 septembre, la poétesse très sympathisante de la cause kurde a menacé «d’égorger» tous les Arabes qui s’opposeront à l’indépendance de la communauté kurde en Irak, en Syrie et en Turquie.

«Soit vous laissez les Kurdes vivre en paix, soit, nous Amazighs, nous allons vous virer de l’Afrique du Nord», crie-t-elle dans une vidéo que nous avons préféré ne pas publier à cause de la virulence de son contenu.

«Vous cherchez la guerre? Vous cherchez la confrontation raciale? Nous allons vous égorger ô arabes, un par un, parce que vous nous avez pourri la vie ici chez nous au Maroc», a-t-elle déclaré disant viser «les Arabes du Golfe».

Ces propos ont soulevé de vives réactions de la part de plusieurs personnalités qui ont appelé à poursuivre en justice la militante amazighe pour « apologie du terrorisme » et pour « incitation à la haine raciale ».

Malika Mezzane, connue pour son sens de provocation, n’est pas à sa première polémique. L’activiste avait appelé en 2014 à pratiquer le jihad sexuel pour soutenir les Kurdes qui combattent contre Daech en Syrie et en Iraq. Elle avait alors proposé ses «services sexuels» à tout kurde qui combat les jihadistes de Daech.